Desjardins : "beaucoup de qualités"
18-07-2008
Le nouveau préparateur physique de la formation agenaise se livre un peu pour les internautes du www.agen-rugby.com. Cet homme à l'expérience professionnelle impressionnante revient sur cette première semaine d'entraînement.

Pouvez-vous vous présentez rapidement ?

Je m’appelle Alexis Desjardins, tout le monde me surnomme « Alex ». J’ai 56 ans, je suis marié et j’ai trois grands enfants.

Quelles sont vos précédentes expériences professionnelles ?

Je suis préparateur physique depuis plus de 26 ans. J’ai travaillé dans pas mal de clubs de rugby comme Brive, Nice, Toulon, Béziers ou encore Bayonne. J’ai également été préparateur physique du club de football de Montpellier. C’est tout pour ce qui est des clubs de sports collectifs, mais j’ai également été sollicité pour préparer différents athlètes vietnamiens pour les jeux olympiques.

Comment évaluez-vous le groupe agenais après cette première semaine ?

C’est un groupe très jeune, mais cela ne nuit en rien à leur sérieux et leur application. Ils sont très concernés. Cette génération sait mieux que quiconque l’importance de la préparation physique. Même s’ils sont jeunes ce sont déjà des professionnels. Je sens que nous allons pouvoir faire du bon travail ensemble.

Des joueurs vous ont-ils agréablement surpris après les premiers tests ?

Non pas vraiment de surprises. Je m’attendais à trouver des qualités au sein de cet effectif, que ce soit au niveau de la course, de la vitesse ou de l’endurance.

Quelles sont les particularités d’une préparation physique de rugby de haut niveau ?

La difficulté majeure est de parvenir à améliorer l’ensemble des qualités physiques des joueurs. En effet, il est important de développer à la fois leur vitesse de course, leur force mais aussi leur endurance. Il faut trouver le bon équilibre pour chacun d’entre eux.

Quel planning et programme pour les prochaines semaines ?

Une grosse charge de travail attend les joueurs lors des deux prochaines semaines, puisque le travail physique sera très présent entrecoupé de séance rugby.

Quelle est la clé pour que l’équipe soit au top physiquement dans les moments décisifs de la saison ?

Pas de formule magique, simplement un travail régulier et continu sur l’ensemble de la saison. Il faut également veiller à ne pas tronquer les temps de repos et de récupération et individualiser le travail de chacun.

 
< Précédent   Suivant >
Share