Jouer mais avec discernement…
06-10-2008

La soirée de samedi ne s’est pas achevée de la manière espérée par les supporters, joueurs et staff agenais. Mais si la défaite agenaise face à l’Union Bordeaux Bègles est préoccupante, elle n’est pas pour autant dramatique. Le jeu se met en place et les automatismes se créent. Il faut être patient…

Une défaite à Armandie n’est pas aussi simple à gommer qu’une faute d’orthographe sur un tableau noir. Mais de cette défaite doit naître de l’optimisme et des ambitions pour l’avenir. Certes, comptablement l’opération n’est pas bonne. Les Agenais n’ont pu prendre que 9 points en cinq rencontres, alors qu’ils en ont disputé trois sur leur pelouse.

C’est sur le plan du jeu et des intentions qu’il faut chercher des motifs de satisfaction. Après cinq journées, les hommes de Broncan, Lanta et Deylaud ont inscrit 9 essais et surtout se sont créés un nombre incroyable d’occasion.

Le réalisme n’est pas encore au rendez-vous lors de chacune des initiatives, mais les joueurs trouvent peu à peu leurs repères dans le système de jeu et les libertés laissées par les coaches. A l’image d’un Romain Edmond-Samuel auteur de quatre essais ou encore de Yoann Huget de plus en plus à l’aise sur son aile.

C’est sur ses bases et à force de travail que les automatismes vont se créer, que les fautes de main et incompréhension seront gommées, et que les intentions de jeu et le volume développés par les Bleu et Blanc finiront par payer. Reste à apprendre aux jeunes pousses agenaises à apprendre le discernement pour savoir quels coups sont bons à jouer.

Il faudra donc encore un peu de patience aux supporters agenais…

Image

 
< Précédent   Suivant >
Share