Espoirs à VII : deux jours magiques !
15-10-2008

Au terme de deux jours d’une compétition de très haut niveau mais dominée de la tête et des épaules par la jeune formation agenaise, les Espoirs du club ont décroché le titre de champion de France Espoir de Rugby à 7. Un titre qui ravit autant les joueurs que leur Directeur Rugby, Henry Broncan.

 

Comment ne pas être satisfait par les performances des Espoirs agenais, même lorsque l'on est aussi fin connaisseur et expert qu'Henry Broncan ? Par la plaisanterie vous répondrait-il puisqu'il a trouvé le moyen de faire remarquer à Patrick Diniz, l'entraîneur des avants agenais, à quel point la mêlée et la touche de ses protégés avaient été défaillantes. Et pour cause ! Les avants de cette équipe pas comme les autres étaient assez peu coutumiers de ce positionnement puisqu'on y retrouve : Khalfi, Bevilacqua, Lamsirine mais aussi Denêtre (habituellement centre) et Guibert et Balangué ailiers de formation. Alors lorsque le premier est blessé lors de la première rencontre, inutile de dire que le « pack » lot et garonnais a été amoindri. Du côté des trois-quarts étaient présents une véritable « Dream Team » : Carabignac, Rawaqa, Dulin, Lamoulie, De Cottignies et Guitoune.

Mais qu'importe. Lors des quatre rencontres de poule disputées le samedi au Stade de la Floride, les jeunes agenais ont impressionné en s'imposant face à Clermont-Ferrand (24-00), au Stade Toulousain (31-17), à l'Aviron Bayonnais (7-5) puis face à Bourgoin (42-14). Après une soirée courte à Biarritz avec leurs entraîneurs, voilà nos jeunes rugbymen repartis à l'assaut d'un titre de champion de France sous les regards du Président de la FFR Monsieur Camoux mais également de Thierry Janeczack entraîneur de l'équipe de France à VII. En demi-finale les pensionnaires d'Armandie, encadrés par Patrick Diniz et Louis Capistron, se défont de Montpellier 17-00 avant de corriger le Stade Toulousain 42 - 00 en finale.

Les jeunes joueurs étaient au comble du bonheur et ont gagné à la fois le respect de leurs adversaires mais également le soutien du public bayonnais, tout acquis à leur cause lors de la finale. Parmi les innombrables motifs de satisfaction, Henry Broncan, Directeur Rugby du club veut en retenir quelques uns : « Ce qui m'a le plus marqué lors de ces deux jours magnifiques c'est l'immense détermination et l'envie folle de tous les joueurs d'aller jusqu'au bout de cette aventure. Il y avait de la bonne humeur mais aussi beaucoup de concentration. Certains étaient là pour se rassurer, d'autres pour montrer qu'ils avaient le niveau de la première et taper à la porte. Parmi les prestations individuelles, je veux noter entre autres, celles de Carabignac élu à juste titre meilleur joueur du Tournoi, Rawaqa qui a prouvé à quel point il était un joueur talentueux à VII, mais aussi Guitoune, second du capitaine Rawaqa, véritable leader de cette équipe. Denêtre a été un pilier plaqueur terrible, Dulin comme à son habitude très véloce... Bref tous les joueurs ont été formidables et je tiens à les remercier pour les deux belles journées qu'ils m'ont fait vivre ».

Le staff de l'équipe de France à VII ne s'y est d'ailleurs pas tromper en convoquant Carabignac et Guitoune pour la prochaine tournée en Tunisie.

Image

 
< Précédent   Suivant >
Share