Share
Agen par la force de son pack
03-11-2008
Epargné par la pluie, le Stade Armandie avait tous les aspects d’un match de gala en cette fin d’après-midi de samedi. Des tribunes bien remplies, des spectateurs encourageant leur équipe, deux belles formations sur la pelouse. Et le spectacle fut à la hauteur tant le combat des avants fut grandiose !  

La 8ème journée de Pro D2 offrait il est vrai un drôle de choc au Stade Armandie. Les Grenoblois bien implantés dans le haut du classement détiennent la 2ème défense du championnat, tandis que les Lot et Garonnais possèdent la meilleure attaque avec pas moins de 21 essais inscrits.

Le choc a bel et bien eu lieu. L'organisation défensive impeccable et implacable des Isérois ayant parfaitement entravé les offensives des trois-quarts agenais, c'est logiquement par les avants que vint le salut. Opeti Fonua d'abord en première mi-temps conclut une série de pick and go en allant s'écraser dans l'en-but adverse. Il devient au passage le meilleur marqueur d'essais agenais avec 4 réalisations au compteur cette saison. Très vite après le début de la deuxième mi-temps c'est son comparse de la troisième ligne, le surpuissant Ueleni Fono qui résiste à un plaquage et s'en va presque tranquillement aplatir en terre promise. Malgré une entame difficile et quelques difficultés dans l'alternance jeu au pied / relances, les hommes de Lanta et Deylaud ont largement repris la marque 15 à 6. Les supporters attendent alors le coup de grâce de leurs protégés. Mais c'était sans compter sur l'efficacité des Grenoblois. Très belle équipe devant et dotée d'un jeu au pied très propre ces derniers profitent de deux pénalités pour recoller au score. Dans les dernières minutes les Bleus et Blancs se sentent pousser des ailes et tentent le tout pour le tout en essayant d'obtenir le succès bonifié. Sans succès malheureusement mais une dernière pénalité de Miquel clôt la marque, 18-12. Jusqu'au bout les Agenais auront tenté de tirer le meilleur des rendements de la venue de Grenoble qui de son côté a pu espérer jusqu'au bout en une nouvelle victoire à l'extérieur. La victoire des locaux et le bonus défensif des visiteurs semblent donc assez équitables.

« J'espère que l'on commence à se faire une petite réputation », c'est en ces mots que Cyril Chavet, deuxième ligne agenais auteur une nouvelle fois d'un match plein, revenait sur la prestation de son équipe et plus particulièrement du pack agenais. En effet lorsque chacun visiteur se présente à Armandie, c'est avec la quasi certitude de mettre le huit de devant sur le reculoir. Mais avant Grenoble, Auch, Oyonnax et Bourg s'y sont cassés les dents. Qu'on se le dise...

Image

 
< Précédent   Suivant >