Agen puissance 7
26-01-2009
En accrochant un septième succès de rang, il est logique de s’attendre à des scènes de liesse dans les vestiaires et à de larges sourires sur les visages des joueurs à la sortie du terrain. Et bien contre toute attente il n’en est rien.

Certes tous le reconnaissent, une victoire est toujours bonne à prendre et fait toujours plaisir. Mais les hommes du trio Lanta, Deylaud, Broncan sont conscients d’être passés tout près de la correctionnelle à Armandie.

Menés à la pause sur leur pelouse, ils ont du se remettre en question et remettre leur jeu dans le bon sens pour aller chercher ce précieux succès. Il ne faut donc pas sombrer dans l’euphorie et se remettre d’urgence au travail car les semaines qui viennent s’annoncent difficiles. Le mois de février verra en effet les Agenais disputer cinq rencontres dont quatre à l’extérieur.

Il faudra en effet dès dimanche prochain défier Oyonnax sur ses terres de Charles Mathon. Viendra ensuite la réception de Tarbes en plein renouveau, puis trois déplacements, d’abord à Colombes face au Racing, à Bordeaux puis Bourg en Bresse. La tâche s’annonce ardue, comme le reconnait Jean Monribot : « Dimanche à Oyonnax ce sera une autre intensité, un autre combat. Je pense que ce sera le match le plus difficile de la saison. »

 Le défi qui attend les Lot et Garonnais est donc de taille. A la sortie de ce mois de février et de cette série de 9 rencontres sans trêve, l’heure du bilan sonnera. En attendant il faut mettre le bleu de chauffe et plus que jamais serrer les rangs.

Image

 
< Précédent   Suivant >
Share