Oyonnax attend le SUA LG
28-01-2009
Victorieux la semaine passée dans le derby face aux voisins de Bourg en Bresse, l’US Oyonnax a avant tout cherché à préserver ses forces vives en prévision de la venue d’Agen à Charles Mathon. Ça en dit long sur l’envie des joueurs de l’Ain.

Difficile d’oublier cet Agen – Oyonnax de la 3ème journée de Pro D2. Jusqu’aux dernières minutes, les hommes de Christophe Urios avaient mis en péril la maison bleue et blanche. Il avait fallu attendre un essai de Jalil Narjissi au terme d’un groupé pénétrant dantesque sur plus de 50 mètres pour vaincre les redoutables pensionnaires de Charles Mathon. Ils étaient d’ailleurs repartis d’Armandie avec un précieux bonus défensif, 26 à 19. Les Agenais ont donc déjà pu mesurer l’ampleur de la tâche qui les attend en allant défier les Oyonnaxiens. Jean Monribot au sortir de la rencontre face à la Section Paloise en faisait le constat : « Le combat ce soir à été dur, mais ce n’est rien en comparaison de ce qui nous attend à Oyonnax. Ce sera le match le plus dur de la saison ».
Invaincus cette saison sur leurs terres, les joueurs de l’USO ont concédé le nul face à Albi mais se sont montrés intraitables le reste du temps. Il faut dire que la réputation des joueurs de la Plastic Valley n’est plus à faire. Il faut revenir à la saison dernière pour trouver trace d’une défaite à Charles Mathon face au Racing Métro. Elle était déjà la première depuis plus de deux ans. En quatre ans, les Oyonnaxiens se sont inclinés à seulement deux reprises et n’ont concédé qu’un match nul. De là à comparer le Stade Charles Mathon à une forteresse, il n’y a qu’un pas…
Déjà très fervent, le public d’Oyonnax attend avec impatience les Agenais. Pour preuve, la page d’accueil du site officiel du club qui exhorte les supporters à jouer à plein leur rôle dans la rencontre. Il ne devrait d’ailleurs plus rester beaucoup de places le jour du match, le stade Charles Mathon sera plein comme un œuf.
A noter dans l’effectif oyonnaxien, le retour du troisième ligne aile Nicolas Brignoni, auteur d’un essai à Agen lors du match aller, mais également l’absence du meilleur réalisateur de Pro D2, l’arrière Pierre Yves Montagnat. Mais là où l’équipe d’Oyonnax est la plus redoutable c’est incontestablement sur l’engagement et la solidarité inamovible de ses joueurs. C’est là que le SUA LG devrait rivaliser pour créer l’exploit et poursuivre sa marche en avant.

Image

 
< Précédent   Suivant >
Share