Le centre de formation en catégorie 1
29-01-2009

Après deux saisons en catégorie 2, le Centre de Formation du SUA vient de retrouver l'élite de ce secteur cette année en devenant le sixième centre de formation de catégorie 1 en France. Une performance rare qui souligne la bonne forme de la formation agenaise.

Chaque année, une évaluation, faite par la Commission formation FFR/LNR, se basant sur des critères principalement sportifs, mais aussi sur des critères scolaires, organisationnels et d’efficacité, ainsi que sur les infrastructures, a lieu pour classifier les centres de formation de clubs professionnels. Le centre de formation du SUA a toujours été en catégorie 1, sauf l’année de la descente en Pro D2 (en 2006), où il fut rétrogradé en catégorie 2. Cette année, il vient de retrouver son rang, la catégorie 1. Celle-ci ne compte que 6 centres de formation en France, dont 2 en Pro D2 : Agen et Pau. C’est donc une satisfaction pour le centre de formation mais aussi pour l’ensemble du club.

 

Pour les joueurs, il y a 3 phases au centre de formation : la phase d’intégration, la phase de formation et ensuite la phase d’intégration dans un groupe professionnel (d’Agen ou d’un autre club).

 

L’année dernière (année de l’évaluation), le centre de formation accueillait 20 pensionnaires de 18 à 22 ans, dont 10 contrats espoirs. Cette année, il y a 14 pensionnaires. La pré-filière est une filière qui est en amont du centre de formation, et qui a pour but d’intégrer les jeunes joueurs prometteurs.

 

Ainsi au centre, l’important est la double-qualification, c’est-à-dire la qualification sportive mais aussi scolaire. Concernant le domaine scolaire, le critère d’efficacité est pleinement rempli puisque les résultats sont très satisfaisants : 90% de réussite aux examens, et 80% de réussite aux atteintes pédagogiques (passage en classe supérieure).

 

L’aménagement principal qui a été fait pour réintégrer la catégorie 1 est la mise en place d’un plan sportif avec le développement du pôle pédagogique (éducateurs), des groupes de travail réduits qui donne lieu à un suivi des performances individuelles et la redynamisation de la commission d’éducation, constituée de 20 personnes, qui permet un suivi scolaire au plus proche des joueurs. L’accompagnement des joueurs favorise les bons résultats et par conséquent, la pérennité du centre de formation.

 

Maintenant que le centre de formation a retrouvé la catégorie 1, il ambitionne la capacité de former des rugbymen mais également des hommes dotés de toutes les armes pédagogiques pour évoluer dans notre société.

 
< Précédent   Suivant >
Share