Lubrano : "Préserver l'éthique du rugby"
04-02-2009

Auditionné dans le cadre d’une enquête sur les activités d’un agent de joueur licencié et d’un agent non licencié, Laurent Lubrano, Directeur Général de la SASP SUA-LG au moment des faits, souhaite par l’intermédiaire du site du CLUB apporter les précisions suivantes en soulignant que ni le club ni lui ne sont mis en cause.

 

Agen-rugby.com : Laurent vous avez été auditionné plusieurs heures dans la journée de mardi au siège du SUA LG par des enquêteurs du SRPJ de Toulouse, pouvez-vous nous en dire plus ?
Laurent Lubrano : Comme d'autres dirigeants de clubs professionnels j'ai été auditionné en qualité de témoin d'instruction suite à une plainte déposée en 2006 par la FFR puis la LNR pour éclaircir les conditions de transfert de plusieurs joueurs, et plus particulièrement les activités de deux agents, l'un licencié, l'autre non.

Agen-rugby.com : Quel est le volume d'implication du SUA LG avec ces agents ?
LL : En réalité le SUA LG n'a fait appel qu'une seule fois à l'agent licencié pour la venue d'un joueur. Nous n'avons eu aucun rapport avec l'agent non licencié. Le club n'est donc absolument pas mis en cause dans cette enquête.

Agen-rugby.com : Comment avez-vous appréhendé cette audition ?
LL : Même si ce n'est jamais une chose agréable d'être entendu dans ce cadre, je tiens d'abord saluer la rigueur et le professionnalisme exemplaires des enquêteurs du SRPJ de Toulouse. Ensuite, je ne peux que me réjouir de cette procédure lancée dans le milieu des agents de joueurs. Vous savez, le rugby se targue de valeur et d'une éthique irréprochables. Mais cette éthique implique des règles à respecter. Ce sont elles qui garantissent la préservation de nos valeurs, autant sur qu'en dehors des pelouses. Cette procédure est donc une excellente chose.

Agen-rugby.com : En tant que membre de la commission « agent » de la LNR avez-vous une sensibilité particulière sur cette question ?
LL : Oui, je suis membre de la commission des agents de la LNR depuis six ans. En France, la réglementation est ainsi faite que pour devenir agent il faut obtenir une licence auprès de la commission de la Ligue Nationale de Rugby qui valide des compétences sportives, rugby pour ce qui est de notre cas, mais également juridique, en particulier sur le droit du travail et des sociétés. C’est un excellent moyen d’opérer une sélection sur les agents mais également de contrôler leur activité, puisque les agents licenciés envoient tous les ans leur comptabilité complète à la Commission Agent de la LNR pour vérification. Les agents hors du système viennent opérer sur le marché sans avoir aucun contrôle. Il faut donc les mettre hors d’état d’agir le plus rapidement possible.

Image

 
< Précédent   Suivant >
Share