Agen par la force du collectif
16-03-2009
Acculés pendant de longues minutes sur leur ligne les Agenais en infériorité numérique ont tenu bon et ont su au bout du suspens glané un nouveau succès à l’extérieur.
Du courage, il en a fallu une bonne dose aux hommes du trio Lanta, Deylaud et Broncan pour parvenir à réaliser la bonne opération de cette 23ème journée de Pro D2 à Grenoble. Face à une défense incroyablement dense et compacte, les Agenais ont su opposer leur vitesse, leur envie collective, leur détermination implacable et enfin, histoire de rendre la pareille à leurs adversaires du soir une défense impressionnante.

Lorsque le coup de sifflet de la mi-temps retentit au pied des Alpes, c’est un ouf de soulagement collectif que les joueurs lot et garonnais ont poussé. Réduits à 14 depuis plus de 6 minutes ils ont résisté avec opiniâtreté aux assauts isèrois, arque boutés sur leur ligne. Effort mal récompensé au retour de la pause citron puisque ces mêmes Agenais se font trouer dès la reprise et encaissent le premier essai. On craint alors le pire, puisque les locaux mènent désormais 13 à 03.

Mais les pensionnaires d’Armandie de retour 15 contre 15 infligent une véritable correction en mêlée à leurs adversaires. Résultat, les pénalités s’accumulent, leur permettant de revenir dans le camp des locaux. Au terme d’un bel effort, les bleus et blancs parviennent enfin à tromper la meilleure défense du championnat grâce à un exploit de l’extraordinaire Rups qui s’offre un slalom dévastateur dans les rangs grenoblois. Une pénalité plus tard, les deux équipes sont dos à dos 13 à 13. La pénalité du jeune Garnier à la 78e minute semble sceller le sort de la rencontre. Mais une nouvelle fois les Agenais ne baissent pas les bras et repartent à l’assaut de la ligne adverse.

Miquel est contré sur le drop du match nul. Les Lot et Garonnais choisissent alors la mêlée. Fonua sort et charge une première fois, il est relayé par ses avants puis charge à nouveau. La sirène retentit et les affres de la fin de match à Colombes ressurgissent. Finalement le ballon sort, Dupuy transmet à Miquel puis Caucaunibuca qui décale sur un pas Guitoune. Il s’effondre dans l’en-but.

Le SUA LG s’impose finalement après avoir livré un combat exemplaire de courage et de solidarité. La fatigue était bien du voyage en Isère, mais elle n’a pas empêché les Agenais de décrocher un précieux succès à l’extérieur.

Image
 
< Précédent   Suivant >
Share