Share
Matthieu Barrau : une reconversion réussie
07-08-2009
Depuis le début de la saison, Matthieu Barrau chausse les crampons pour faire courir les autres... Il entame en effet une reconversion dans le domaine de la préparation physique, un métier juste à propos pour celui qui était toujours le plus généreux devant l'effort.

Image

Mathieu, tu entames une nouvelle saison sous les couleurs du Sporting, mais cette fois-ci de l’autre côté de la barrière, avec le staff. Quelles sont tes premières sensations à ce sujet ?

Cela se passe très bien, j’ai fait des études pour être préparateur physique. Je suis ravi d’évoluer au sein du club avec la collaboration d’un staff très performant.

Comment s’est passé le choix de ta reconversion ? As-tu mis longtemps avant de prendre ta décision ?
J’ai longuement muri ma décision car il me restait 1 an de contrat. Si je jouais une année de plus, je prenais le risque de rater ma reconversion. J’ai décidé d’anticiper vu qu’il y avait des jeunes prometteurs qui poussaient derrière. J’ai préféré arrêter plutôt que de subir et d’embrancher sur un métier qui me plaît.

Tu travailles au côté d’Alex Dejardin pour apprendre ton nouveau métier. Est-il aussi bon professeur que préparateur physique ?
On a d’excellent rapport avec Alex, Surtout lorsque j’étais joueur. La transition s’est faite naturellement et j’apprends beaucoup à son contact car il échange beaucoup, il est le préparateur physique le plus expérimenté en France et travailler à ses côtés est un plaisir.

Auras-tu des examens à passer ou des diplômes à valider au cours de la saison ?
Je me suis inscri à une formation de maître nageur (BEESAN) pour compléter ma formation.

Quel est ton point de vue sur le groupe de cette année ? Les nouvelles recrues ?
Le groupe que l’on avait l’an dernier était très jeune, cette année il vient de prendre un an (si ce n’est plus, en expérience) et avec l’arrivée de joueurs de qualité. Le SUA LG est mieux armé cette année.


Quelles sont tes ambitions pour le club et personnelles cette saison ?
Pour le club c’est redémarrer avec un statut que le SUA LG mérite. Pour moi évidemment c’est d’amener les jeunes dont je m’occupe au plus haut niveau de leur potentiel physique.
 
< Précédent   Suivant >