Les promesses d’une défaite
24-08-2009
C’est devant des tribunes Basquet et Ferrasse bien remplies et dans une ambiance enthousiaste que les Agenais de Christian Lanta et Christophe Deylaud ont réalisé à la fois leur dernière sortie amicale mais également leur première sortie sur Armandie. Malgré la défaite logique, 23 à 33, la rencontre a laissé de belles promesses pour les supporters lot et garonnais.

A plusieurs reprises en voyant évoluer les Anglais des Saracens sur la pelouse d’Armandie les supporters agenais ont pu craindre de voir leur club prendre l’eau tant les assauts des Britanniques étaient pleins de puissance, de vitesse et d’inspiration. R

épétant à la perfection leurs intentions de jeu de championnat, jeu long au pied de 0 à 30 mètres, chandelles de 30 à 60 mètres puis jeu à la main dans les dernières longueurs, ils ont fait preuve d’une belle maîtrise.

Malgré tout les attaques agenaises ont réussi à mettre en difficulté la rigueur défensive des Anglais. Les deux essais de Badenhorst et Caucaunibuca en sont la preuve visible mais les occasions manquées ont également émaillé cette partie côté Lot et Garonnais.

Les promesses sont donc nombreuses tant cette équipe agenaise a su tour à tour résister puis prendre sa chance face à un adversaire logiquement supérieur. La défaite finale, 23-33, est presque anecdotique, même pour les supporters qui ont assisté en nombre à une rencontre plaisante et pleine de promesses…

Image
 
< Précédent   Suivant >
Share