Biarritz maître à Armandie 15 à 6
06-01-2012

Les chiffres: 9475 spectateurs. Stade: Armandie. Temps frais, vent nul. Arbitre: Mr Romain Poite

Agen:
Tian, Vaka, Ahotaeila, Robinson, Dulin, Barnard (o), Machenaud (m), Fono, Badenhorst (cap), Monribot, Fa'Aoso, Senekal, Scelzo, Narjissi, Schwalger
Remplaçants: Telefoni, Cabarry, Lagrange, Giraud, Dupuy, Pelesasa, Avramovic, Muller

Biarritz:
Balshaw, Ngwenya, Gimenez, Traille (cap), Bolakoro, Bosch (o), Yachvili (m), Faure, Guyot, Lauret, Taele, Thion, Gomez Kodela, Heguy, Marconnet
Remplaçants : Terrain, Barcella, Molcard, Roidot, Peyrelongue, Baby, Haylett Petty, Lebrequier


Agen:
2/4 pénalités (1e), (71e) de Barnard
Changements: Schawlger (40e, Cabarry), Scelzo (40e, Muller), Senekal (55e, Lagrange), Narjissi (65e, Telefoni), Fa'Aoso (65e, Giraud), Robinson (71e, Pelesasa),
Carton jaune: Lagrerange (61e, geste d'humeur)

Biarritz:
4/6 pénalités (10e),(61e), (77e), (78e) de Yachvili , 1 drop (20e) de Boch
Changements: Balshaw (40e, Haylett Petty), Marconnet (40e, Barcella), Boch (60e, Peyrelongue), Héguy (71e, Terrain),
Carton jaune: Lauret (61e, Geste d'humeur)

Evolution du score: 3-0, 3-3, 3-6 ; 3-9, 6-9, 6-12, 6-15

           Mr Poite siffle le coup d'envoi donné par Barnard pour Agen. Heguy à la réception plaqué par Narjissi est mis à la faute, Barnard ouvre le score (1e). Pas de temps mort depuis le début du match, et sur première incursion biarrote dans le camp agenais, Yachvili des 22 à gauche égalise (10e). Feu dans la défense basque où Tian échoue à 5m de la ligne (12e). Faute de Yachvili sur Dulin , Barnard des 40m, voit son ballon trop court (14e). Problème en mêlée où Marconnet met Scelzo à la faute, Yachvili des 47m à gauche, trop court (17e). Temps fort basque dans les 22 agenais où Boch claque le drop (20e). Les biarrots mettent le feu dans les 22 agenais, où l'essai était chaud, mais Yachvili sert au pied Bolakoro, précédé de Schwalger qui sauve (26e). Coup de pied à suivre de Dulin, où Balshaw rate le cuir et Dulin prolonge au pied mais en-avant au contact de Balshaw: essai refusé (32e). Match équilibré, où la défense biarrote contient sans mal les assauts agenais. Pénal touche biarrote, ballon porté mais repoussé par les agenais, Yachvili sert au large mais écran de Traille et les agenais se dégagent (37e). Fin du premier acte avec Biarritz qui vire en tête nanti d'un léger avantage.

          Coaching agenais en 1ère ligne et biarrote à l'entame du second acte. Attaque biarrote dans les 22 agenais où Yachvili sert Boch puis Ngwenya qui tombe le ballon (44e). C'est au tour des biarrots d'affoler la défense agenaise bien en place et Traille comme Boch ratent leur tentative de drop (50e). Jeu à gagne terrain, et Boch sur une ultime chandelle reprise en avant par Traille ne permet pas à Barnard d'égaliser (57e). Nouveau temps fort agenais qui pêche dans la finition, et Barnard pas dans un bon jour rate le drop (60e). Jeu de mains , jeu de vilains et Lagrange et Lauret prennent un carton jaune, et les agenais mis à la faute premettent à Yachvili de passer la pénalité sous la bronca agenaise (61e). La tension monte et les esprits s'échauffent, l'arbitre sanctionne les agenais aux 50m, et Yachvili voit son ballon passer sous la barre (65e). Relance agenaise des 22 où Tian perfore la défense, sert Robinson puis sur le regroupement Machenaud sert Barnard qui mal inspiré tape un coup de pied qui finit en touche (69e). Grosse séquence de jeu agenaise mais la défense biarrote bien en place finit par se mettre à la faute et Barnard réduit le score (71e). Les équipes de nouveau à 15. Rien ne va plus sur la sortie de mêlée dans le camp agenais, Faure s'extirpe mais Giraud est pénalisé : Yachvili score (77e). Giraud repris par la patrouille et Yachvili prise Agen du bonus défensif (78e). Les agenais jettent leurs dernières cartouches dans la bataille et Barnard à la sirène rate le bonus défensif (80e). Un homme dans le match Yachvili , au contraire de Barnard qui est passé complètement à côté. Match à oublier où Agen malgré un surcroit d'engagement n'a jamais réussi à passer la défense biarrote bien en place et mise très rarement à la faute.
          Le match est terminé, les deux équipes après leur engagement rugueux remercient leurs supporters et regagnent les vestiaires. Erreur de parcours, mais rien n'est perdu...Allez tous derrière notre équipe.

 
< Précédent   Suivant >
Share