Share
Agen domine Castres 23 à 12
24-02-2012

Les chiffres: 8430 spectateurs. Stade: Armandie. Beau Temps, vent nul. Arbitre: Mr Christophe Berdos

Agen:
Dulin, Vaka, Ahotaeila, Pelesasa, Edmond Samuel, Barnard (o), Machenaud (m), Fonua, Badenhorst (cap), Monribot, Fa'Aoso, Senekal, Muller, Narjissi, N'Nomo
Remplaçants: Janaudy, Scelzo, Springgay, Fono, Bales, Avvramovic, Tian, Sheklashvili

Castres:
Teulet, Lakafia, Sanchou, Cabannes, Andreu, Bernard (o), Kockott (m), Masoe (cap), Caballero, Diarra, Capo Ortega, Rolland, Ducalcon, Mach, Peikrishvili
Remplaçants: Rallier, Taumoepau, Murray, Bornman, Lacrampe, Bai, So'Oialo, Wohongi

Agen:
2 essais  de Muller (7e), Vaka (52e)
2/2 transformations (7e),(52e), 3/4 pénalités (12e), (28e), (40e) de Barnard
Changements: Fonua (37e, Scelzo), Scelzo (47e, Fonua), Fonua (60e, Fono), Ahotaeiloa (64e, Avramovic), Fa'Aoso (68e, Springay), Muller (73e, Sheklashvili), Machenaud (72e, Bales), Dulin (75e, Tian), Narjissi (75e, Janaudy), N'Nomo (75e, Scelzo)
Carton jaune: N'Nomo (36e, faute technique), Monribot (73e,faute technique)

Castres:
4/4 pénalités (25e), (33e), (46e), (60e) de Teulet
Changements: Diarra (37e, Wihongi), Masoe (44e, Bornman), Wihongi (47e, Diarra), Peikrishvili (56e, Taumoepeau), Mach (56e, Rallier), Kockott (80e , Lacrampe), Cabannes (60e , Bai), Ducalcon (60e, Wihongi), Rolland (67e, Murray), Teulet (72e, So'Oialo)
Carton jaune: Ducalcon (36e, faute technique),

Evolution du score: 5-0, 7-0, 10-0, 10-3, 13-3, 13-6, 16-6; 16-9, 21-9, 23-9, 23-12,

          Mr Berdos siffle le coup d'envoi donné par Bernard pour Castres. Coup d'éclat sur un coup de pied à suivre de Fa'Aoso, mais Dulin sous la pression de Teulet commet un en-avant à deux mètres de l'en-but castrais (4e). Faute castraise aux 40m, Barnard voit son ballon heurter le poteau droit (6e). Pression agenaise et ballon porté derrière la ligne l'essai est validé à la vidéo (7e). Les agenais campent dans le camp des castrais, et sur un nouveau coup de pied trop long, Vaka rate l'essai (10e). Pilonnage agenais sur la ligne castraise mise hors-jeu, Barnard passe la pénalité (12e). Première incursion castraise dans le camp agenais, où Bernard claque le drop mais à droite (15e). Première faute agenaise dans son camp aux 40m, Teulet ouvre son compteur (25e). La mêlée agenaise prend le desuus sur son vis à vis, et sur les ballons portés, les castrais sont mis à la faute, Barnard sanctionne (28e). Les agenais sont mis à la faute sur l'attaque castraise et « robocop » Teulet passe la pénalité (33e). Les mêlées sont chahutées et les esprits s'échauffent. Nouvelles fautes en mêlée et deux cartons jaunes pour N'Nomo et Ducalcon (36e). A la sirène, les castrais sont mis à la faute, Barnard passe la pénalité (40e). Les deux équipes regagnent les vestiaires où Agen vire en tête nanti d'une avance de 10 longueurs.
           Barnard donne le coup d'envoi du second acte, et sur la réception de Masoe, Senekal est chatié, les esprits sont tendus. Personne ne veut prendre aucun risque, le jeu baisse d'intensité. Les castrais alertent la défense agenaise bien en place, mais Monribot est sanctionné pour placage haut, Teulet réduit la marque (46e). Retour des cartons jaunes (47e). Les agenais défendent et ne prennent plus le jeu à leur compte, Cabannes tente le drop , à droite (50e). Départ de jeu anodin où alternativement Senekal et Machenaud tape dans le ballon et la défense castraise bluffée voit Vaka se saisir du cuir et aplatir derrière la ligne (52e), Barnard transforme. Les agenais prennent le dessus sur l'attaque castraise stérile à présent qui se content de la botte de Teulet (60e). Les agenais jouent en contre, et Barnard joue dans le « brouillard ». Les castrais ne savent plus comment transpercer les « barbelés agenais »(70e). Les agenais trop enthousiastes dans les regroupements où Monribot est sanctionné d'un carton jaune (74e), et laissent ses partenaires finir à 14.
          Agen remporte une victoire précieuse et remonte au 8ème rang à 2 longueurs des places qualificatives, privant les castrais du bonus défensif. Agen se donne de l 'air par rapport à Perpignan , futur adversaire samedi 3 mars à Armandie qui recule au 11ème rang derrière Brive qui enfonce un peu plus  Lyon.Allez tous derrière notre samedi prochain pour la venue de Perpignan...

 
< Précédent   Suivant >