"Alain Tingaud à livre ouvert..."
04-02-2013
« Président Tingaud, à quelques jours de la venue des Champions de France Toulousains à Armandie, le moment semble idéal pour faire ensemble le point de ces derniers mois.

Image
 1. D’un point de vue sportif d’abord, quel regard portez-vous sur les dernières sorties du SUA LG ? 
Je crois que l’on peut être fier de l’état d’esprit du groupe sportif dans son ensemble, joueurs, entraineurs, préparateurs physiques et staff médical. On ne lâche rien dans nos têtes et cela se voit sur le terrain. Nous ne sommes pas encore récompensés de tout ce qui est fait depuis le début de la saison. Aujourd’hui seule la victoire nous manque, mais elle est terriblement importante sur le plan comptable autant que pour valider ce que nous mettons en place et ce en quoi nous croyons. Nous ne voulons plus être le club des bonus défensifs que l’on félicite mais celui qui goûte enfin à une victoire méritée déjà depuis plusieurs matchs. A nous de faire tourner cette roue dans le bons sens.

2. Quelles sont vos attentes pour la venue du Stade Toulousain ? 
Avec le même engagement, la même détermination et la même envie que ces dernières semaines, nous allons produire un grand match contre le plus grand club français des quinze dernières années. Ce match peut être pour le club et les joueurs un match de référence pour nous donner de l’espoir dans cette course au maintien. Nous avons plus que jamais notre destin entre les mains. Si chaque joueur croit en lui et dans ce collectif qui vit bien, alors on fera comme cette équipe d’Italie qui gagne et bouscule une équipe de France qui sur le papier est peut être meilleure qu’elle. Il faut croire en nous, l’impossible n’est pas une fatalité. 

3. D’un point de vue personnel, votre rôle et votre implication au sein du club ont été largement évoqués dans la presse ces dernières semaines, qu’en est-il réellement ? 
Je ne commenterai pas les supputations sensationnalistes et infondées d’un journaliste à qui je n’ai même pas accordé d’interview et qui annonçait fièrement il y a encore quelques mois les arrivées de Pat Lam et de Ian Foster aux commandes du club. Je suis au SUA depuis six ans maintenant dont cinq ans de Présidence ou nous avons accomplis de grandes choses avec les gens qui m’accompagnent et qui m’ont rejoints. Il reste encore beaucoup à faire pour notre club et en particulier en impliquant plus de personnes dans la gouvernance et en mettant en place les plans d’actions qui sont indispensables pour donner au SUA les moyens de sa pérennisation dans le gotha du Rugby français. Ouverture, implication de tous sans réserve ni politique de bas étages, répartition des rôles dans la gestion au quotidien, la mise en œuvre de dossiers lourds comme le projet ACADEMIA, le remplacement de la tribune FERRASSE, la consolidation de nos partenariats actuels et la recherche de nouveaux partenaires régionaux et nationaux pour renforcer notre dynamique : tout cela demande de la disponibilité et de l’énergie. C’est pour cette raison que je souhaite ouvrir le club à toutes les volontés de s’engager à la fois dans la gestion mais aussi financièrement. Je souhaite conserver une Présidence du SUA plus ouverte si les administrateurs me garde leur confiance, avec une délégation, à des personnes compétentes et motivées, de responsabilités stratégiques au sein de notre club. Que les amoureux du SUA ne se trompent pas, notre avenir passe par un travail d’équipe sur et en dehors du terrain car ce sont nos valeurs et notre chance de pouvoir progresser vers un avenir meilleur. J’ai lancé avec le conseil d’administration une augmentation de capital pour répondre aux besoins de maintien des fonds propres du club. Elle est aujourd’hui ouverte à tous jusqu’au 15 Mai 2013, elle doit et sera honorée pour valider tous les investissements que nous avons faits cette année et valider notre projet de développement. 

 4. En quoi votre nomination à la Vice-Présidence de la LNR va impacter votre travail dans le club ? 
Il est important pour le SUA d’être représenté par l’un de ses plus importants dirigeants opérationnels au sein de la LNR. J’ai une vision pour le développement du rugby professionnel en France, je l’ai partagée avec mes collègues et ils ont souhaité me donner des responsabilités que je vais assumer pleinement en organisant mon temps et en mettant en place une gouvernance nouvelle au sein du SUA qui n’affectera pas mon implication pleine et entière aux décisions majeures à prendre pour le club. Je suis membre du Bureau de la LNR avec le Président et les quatre autres Vice-Présidents. Sous l’autorité de Paul Goze nous avons répartis nos responsabilités et je vais me consacrer pleinement à celle qui est permanente en charge des problèmes de formation et à celle qui est importante et stratégique pour le court et moyen terme comme rapporteur de la Commission des droits TV et numériques.

 5. On en profite pour prendre des nouvelles de votre état de santé ? 
 Je remercie tous ceux qui m’ont apportés leurs messages de soutien durant ce petit épisode de santé qui m’a affecté la semaine dernière. Je n’avais jamais été à l’hôpital donc cela a été une expérience nouvelle pour moi. Un virus ou une bactérie ont décidé de me gâcher la semaine dernière mais j’ai été très bien soigné au HIA du Val de Grâce. Je vais bien même si je dois continuer à me reposer cette semaine mais le téléphone et Internet permettent aujourd’hui d’être très efficace. 

6. Quels sont les grands dossiers en cours dans les prochaines semaines ? 
 Pour le Budget 2013/2014 nous élaborons un projet Top14 car nous croyons en notre destin et toutes les composantes partenariats, sponsoring sont en cours d’évaluation ou de discussion en parallèle avec le succès attendu de notre augmentation de capital. J’ai mis en place sous l’autorité de Philippe Sella un groupe de travail sur l’évolution de notre groupe sportif qui intègre tous les entraineurs et deux administrateurs. Nous travaillons très bien. Nos priorités ont été de prolonger certain joueurs et d’ouvrir la discussion avec d’autres. Nous avons ouverts largement les discussions sur des recrutements externes et quand il sera temps de le faire nous ferons les annonces appropriées. Je n’oublie pas la concrétisation du projet ACADEMIA et d’assurer un lancement effectif du projet de la Tribune FERRASSE. 

7. Nous avons été convoqués deux fois pour des comportements inacceptables en provenance des tribunes, votre position ? 
 Mon message à tous les supporters est le suivant : transformer votre déception et quelque fois votre rage sur certaines décisions arbitrales en soutien décuplé auprès de votre équipe. Toutes mauvaises actions envers les arbitres même sans gravité porte un énorme préjudice à notre club en terme d’image mais aussi financier, pouvant aller jusqu’à l’interdiction d’Armandie. Je vous le demande de garder votre sang-froid et de vous contrôler mais aussi votre voisin ou ami, même dans les moments difficiles. 

8. La priorité que vous avez fixé dans les prochaines semaines ? 
C’est une priorité sportive, nous devons prendre match après match et le prochain est toujours celui qui compte le plus pour nous dans notre objectif de maintien. Comme nous voulons croire en notre destin, il faut que la victoire soit au rendez-vous samedi, nous respectons Toulouse comme je l’ai déjà dit mais cela doit s’arrêter à l’entrée sur le terrain. Il faut que nous soyons forts dans nos têtes et sur le terrain. La victoire rien que la victoire mais la victoire comme récompense de tout le travail accompli depuis des mois.

Image
 
< Précédent   Suivant >
Share