Tingaud : "Travailler pour le futur..."
18-03-2013
Découvrez l'interview d'Alain Tingaud, président du SUA LG : 

Image

1. Quelle est votre sentiment après la rencontre de samedi face à Bayonne ? 
Une très grande frustration de perdre ce match à Armandie et d’avoir donné la victoire à un adversaire qui n’a fait qu’exploiter nos innombrables erreurs individuelles pour gagner ce match. Sur cette rencontre on a revu toute notre saison : de très bonnes choses par moment mais aussi trop d’ erreurs individuelles et collectives d’une équipe qui depuis le premier match contre le Racing en Août dernier n’a jamais su être constante, ce que demande le haut niveau. 

  2. Cette fin de saison s’annonce très compliquée avec trois déplacements chez des barragistes en puissance (Castres, Clermont et Toulon) et les réceptions de Paris et de Perpignan. Comment abordez-vous les semaines à venir ? 
Je veux garder la tête haute et froide. Je veux engager tous les acteurs du club joueurs, encadrement sportif et médical, dirigeants, supporters et partenaires dans l’envie de retrouver du plaisir et de la fierté lors des deux dernières rencontres de la saison à Armandie. Pour les trois déplacements, il faudra réaliser des prestations à la hauteur de ce que nous sommes capables de produire sans pression négative dans les têtes. 

3. Le maintien en Top 14 est-il encore possible ? 
Mathématiquement tout est possible mais pour cela il faudrait deux exploits et un faux pas de nos adversaires directs. Nous devons déjà préparer l’avenir. Tout va très vite et le SUA mérite que nous soyons forts et lucides pour rebondir et reconstruire dès maintenant quel que soit l’issue sportive de la fin de saison. 

4. Comment analysez-vous le manque de résultats positifs de cette saison ?
Il est rare qu’un club traverse et subisse autant de difficultés que celles que nous avons vécu cette année. Je ne cherche pas d’excuses mais les faits s’imposent à nous. Bien sûr nous ne ferons pas l’économie le moment venu d’une analyse plus profonde des causes qui nous ont conduit à cette saison sportive extrêmement négative. Grandir c’est savoir comprendre et ne pas reproduire. C’est ce que nous allons essayer de faire. 

5. Est-ce que le manque de résultats a des répercussions sur la vie du groupe ou sur la complicité du staff ? 
Nous avons la chance d’avoir un staff sportif et médical de très haut niveau, solidaire et intelligent. Ils ont su mettre en place le projet auxquels ils croient et malgré les résultats négatifs, ils sont restés forts et dignes en maintenant une vie de groupe de grande qualité. La majorité des joueurs se sont engagés derrière ce projet. Il a manque l’essentiel, les résultats positifs qui font cruellement défaut aujourd’hui. 

6. Comment voyez-vous l’avenir du club à court et moyen termes ? 
Nous allons mener une réflexion en profondeur sur ce qu’il faut faire pour reconstruire sur la base de notre projet CLUB qui ne changera pas, et nous donner les moyens de rebondir afin de sortir de la spirale négative que nous connaissons depuis le début de cette saison. 

  7. Avec quels moyens ? et quel effectif ? 
Nous devrons mobiliser tous les moyens possibles et toutes les énergies afin de maintenir un budget de qualité. Nous devrons également nous appuyer sur tous ceux qui aiment profondément le SUA pour qu’ils ne lâchent rien. Je pense à tous les partenaires publics et économiques, à tous les abonnés et à ce public qui soutient son club depuis tant d’années. Nous aurons l’occasion de dévoiler dans les prochaines semaines les conditions qu’il faudra réunir pour permettre au club de jouer les premiers rôles et maintenir autour de notre grand projet de formation un groupe sportif professionnel de haut niveau. 

 8. Quel sera votre engagement dans les semaines et les mois à venir ? 
Je suis arrivé à la Présidence du club lors de la descente en ProD2 en 2007. Je ne me suis pas échappé. J’ai investi personnellement des millions d’euros et énormément de mon temps durant six ans pour faire progresser ce club dans ses structures, dans son organisation et le faire remonter en Top 14 durant ces trois dernières années. Je suis fier de cet investissement et je ne demande aucune reconnaissance particulière. Je suis aujourd’hui l’actionnaire principal du SUA LG et je vais assumer une nouvelle fois mes responsabilités dans les semaines à venir. Malgré tout je souhaite une vraie prise de conscience et une forte mobilisation de tous amoureux de ce club, Agenais ou non, qui en ont les moyens financiers pour qu’ils s’engagent concrètement à aider le SUA en particulier pour l’augmentation de capital en cours. C’est en nous regroupant que nous pourrons assurer l’avenir du club. 

      9. Pour finir quel message souhaitez-vous adresser aux pouvoirs publics, aux dirigeants, à tous les partenaires, aux abonnés et supporters ? 
Ne lâchez pas votre club, soyez encore plus derrière lui. Votre soutien sera l’une des conditions indispensables à la reconstruction et à la mise en œuvre du projet du club basé sur la formation autour d’ACADEMIA. Sans votre engagement, ce club mythique, cette institution pourrait disparaitre du rugby professionnel. Il faut relever la tête et tout faire pour rester dans les vingt meilleurs clubs professionnels français. Le Rugby va évoluer et de grandes transformations sont à venir. Le SUA doit rester un acteur majeur pour faire rayonner notre ville, notre département et même notre région.

Image
 
< Précédent   Suivant >
Share