La revue de presse de la Matole !
17-04-2013
« Un passionné ! Voilà ce que je suis. 

Un amoureux aussi… Amoureux de mon club, le SUA qui m’a vu naître voici près de deux ans dans le stade Armandie. Affublé de ce surnom de La Matole, je revis à chaque match de mon équipe, de mon club devant son public. 

Passionné, je déplume l’actualité du SUA. Du haut de mon pigeonnier, niché en plein cœur d’Armandie, toute la semaine je lis journaux et sites à la recherche de la bonne info. Avec mon regard acéré, j’ai décidé de vous faire partager mes analyses, mes sentiments et mes coups de gueule à travers une revue de presse hebdomadaire, histoire de déplumer l’actu ! 


J’ai aimé :
L’article sur la réussite de la formation agenaise (Petit Bleu 10 avril). Focus intéressant sur les performances des jeunes agenais, recensant les 8 joueurs sélectionnés dans les équipes de France U20 à U16, les boucliers glanés par les U15 et U13 et enfin le Tournoi de Cahors remportés brillamment devant une quarantaine de clubs par les U11, U9 et U7 du SUA. Une belle preuve de la bonne santé de la formation agenaise. Une véritable bouffée d’oxygène cet article ! 


Les retours sur le match : Sans concession, mais lucides. Le SUA LG s’est incliné face au Stade Français dans un match sans saveur et presque sans envie. C’est d’ailleurs largement le sentiment qui se dégage des journaux de dimanche et de lundi. Certains (L’Equipe et Sud-Ouest) construisent leurs articles autour des déclarations du Directeur Rugby du club, Philippe Sella, jugeant la performance de l’équipe « indigne ». Ce dernier évoque la fin d’un cycle mais certainement pas un départ de zéro. Oui des choses positives ont été faites, oui le club aura des ambitions en Pro D2 et oui Philippe Sella sera au cœur de cette nouvelle saison. Comment pourrait-il en être autrement, pour celui qui déclare « je vis pour ce club ». 


Je n’ai pas aimé
L’article intitulé « Requiem for a Team » (Midi Olympique du 15 avril). On peut lire dans les cinq premières lignes : « jour de funérailles à Armandie » ou encore « le décès du SUA LG ». Outre le fait que ces mots me semblent aussi déplacés qu’excessifs, je suis sûr que notre club centenaire et doté d’un des plus beaux palmarès du rugby français n’est pas mort. N’en déplaise aux pessimistes, le SUA LG va rebondir comme il l’a toujours su le faire et il reviendra plus fort  porté par le peuple d’Armandie, sa culture du jeu et son excellence dans la formation. Non, le SUA LG n’est pas mort ! 


Les "déclas inutiles" : Elles sont deux cette semaine. Celle de C. Lanta, manager de l'Aviron Bayonnais (Sud Ouest du 15 avril) qui commente la relégation du SUA LG en parlant de "sa colère". Celle de V. Etcheto entraîneur des lignes arrières de l'UBB (Midi Olympique du 15 avril) qui remet en cause l'impartialité de Monsieur Péchambert. 


Les transferts : Le cas Fa’Aoso est largement repris (Petit Bleu du 09 avril, Sud-Ouest 11 avril et encore Petit Bleu du 16 avril). Il est fait état de l’intérêt de Bayonne pour le deuxième ligne mais rappelle à juste titre que le joueur agenais n’a pas de clause libératoire en cas de descente et que par conséquent sa libération passera forcément par un accord financier entre le SUA LG et tous les clubs intéressés. Dommage que cette brève ne soit pas signée, car l’info est bonne… 


L’info en plus : Elle (L’Equipe dans son édition du 10 avril) évoque un match amical entre Agen et la province des Lions autour du 10 mai. Si cette rencontre était dans les tiroirs depuis de nombreux mois, les négociations ont récemment achoppé sur des clauses financières. Les Agenais ne prendront donc pas le chemin de l’Afrique du Sud en cette fin de saison. »
 
< Précédent   Suivant >
Share